Maribel Peñalver Vicea « La ‘distance généreuse’ dans Nom à la mer : tremblements de mains et reflets sémiotico-visuels entre Safaa Fathy et Jacques Derrida. Ecritures migrantes du genre (II) : Langues, arts, inter-sectionnalités génériques, Mireille Calle-Gruber et Sarah-Anaïs Goulet (éds), Presses Sorbonne Nouvelle, Paris, 2017, pp 99-110

Lire la suite de l'article