L'aporie de lui

Je tenterai ici de lire, de m'approcher, d'un texte canonique et marginal à la fois de la littérature arabe en général et du mysticisme musulman en particulier. Ce texte, dit-on, serait le texte fondateur de ce qu'on a coutume d'appeler aujourd'hui le poème en prose. Le manuscrit de ce texte a été découvert et publié en 1935 par l'orientaliste anglais Arthur John Arberry. Puis, il est de nouveau tombé dans l'oubli. Le texte aussi bien que son auteur. Tout fondamental qu'il est à la pensée mystique et à la littérature, il a été recouvert par la poussière des bibliothèques, enfoui au fin fond des archives. Le livre de Haltes et des Adresses est cependant mentionné à cinq reprises dans les écrits posthumes de cinq de ses successseurs, et notamment Ibn Arabi...

Lire la suite de l'article