Momie de la mort vaincue

Momie de la mort vaincue. Sur un film de Chadi Abdel Salam
Toi qui pars, tu reviendras
Toi qui dors, tu te réveilleras
Toi qui meurs, tu revivras
Gloire à toi...

Dans son essai sur Kafka, Borges avance l'hypothèse qu'un auteur influence non seulement ses contemporains et les générations d'écrivains à venir, mais aussi ses propres précurseurs. Ainsi, on peut retrouver des éléments "kafkaïens" dans des oeuvres aussi hétérogènes que celles de Zénon, Kierkegaard, ou Browning. J'ai pensé à cette hypothèse en regardant La Momie de Chadi Abdel Salam sur Arte. Après avoir croisé la pensée de Derrida sur le cinéma lors du tournage de mon film sur lui (D'ailleurs, Derrida) et à partir du travail de de Derrda sur le concept de spectralité et le cinéma, il m'est venu à l'esprit qu'une lecture de La Momie depuis ce point de vue pourrait dévoiler quelques-uns des secretes de ce film culte, entièrement structuté autour du motif du secret...

Lire la suite de l'article